Comment tailler un figuier

Lorsque vous apprenez à cultiver des figuiers, un travail important qui détermine la santé de vos arbres et la productivité en figues est la taille. La taille aux différentes étapes critiques vous aide non seulement à sculpter la forme des arbres et à gérer la hauteur des arbres mais vous donne également de meilleures production en termes de nombre de figues. Les figues se développent sur une nouvelle croissance et une croissance qui a un an. Une taille prudente et intelligente accélère cette croissance et signifie que vous encouragez de nouveaux fruits au bon moment, ce qui augmente la vitalité et le volume de la récolte suivante.

Les figuiers sont des arbres vigoureux alors gardez à l’esprit que c’est un travail que vous devrez faire deux fois par an, chaque année. Il y a deux moments principaux pour tailler vos figuiers : à la fin de l’hiver et au milieu de l’été. La taille d’hiver consiste à façonner l’arbre et à réduire la congestion. La taille d’été aide le soleil à atteindre vos fruits en développement et encourage la formation de fruits. Vous devez réduire d’un tiers la croissance de l’année en cours pour stimuler les fruits qui hivernent.

Votre taille de fin d’hiver (vers février) doit viser à supprimer les pousses indésirables, les tiges mortes, endommagées ou faibles, tout ce qui gâche sa forme. Ce que vous cherchez à créer avec vos coupes est une forme saine et compacte. Ceci est important car ça permet à la lumière d’atteindre toutes les parties de la canopée du figuier. Vous pouvez couper les branches longues ou nues en souches pour stimuler une nouvelle croissance à partir de la base.

La taille d’été (juin/juillet) est votre chance de contrôler la forme en développement mais aussi d’encourager les fruits pour la récolte de l’année prochaine. Seuls les jeunes fruits initiés à l’automne ont le temps de fleurir et de mûrir l’été suivant. Pincez ou coupez les pointes de toutes les pousses avec plus de cinq ou six feuilles. Concentrez-vous sur les jeunes pousses et laissez les pousses matures tranquilles. Couper à l’aide de sécateurs pointus. Cela stimule les pousses latérales qui développent des fruits en septembre et octobre. Ces fruits auront une longueur d’avance au printemps et continueront à créer votre prochain festin de figues.

Suivez ces conseils clés pour que votre arbre soit en pleine forme et que vos récoltes soient abondantes :

Si le figuier est en croissance, les tiges coupées suinteront une sève laiteuse mais cela devrait s’arrêter rapidement et ne devrait pas nuire à la plante (coupée en hiver, la tige ne devrait pas saigner du tout). La sève est cependant irritante, alors portez des gants de jardinage protecteurs et couvrez vos bras. Commencez à tailler à partir du bas de la plante et travaillez vers le haut. Si vous avez de la sève sur votre peau, rincez-la immédiatement.

Lors de la taille d’hiver, donnez au figuier une forme ouverte et contrôlez sa taille. Coupez les tiges les plus anciennes jusqu’à la base. Taillez toutes les tiges qui perturbent le cadre général. Vous devrez peut-être couper des tiges épaisses de 2,5 cm ou plus de diamètre avec une scie à élaguer. Coupez les pousses à quelques bourgeons au-dessus du sol, afin qu’elles puissent se ramifier, vous pouvez utiliser ces boutures pour plus de plantes.

Pour les figuiers en éventail, pincez la pointe de croissance des jeunes pousses alternées dans le cadre de votre taille d’été. Cela encourage une croissance plus touffue plus bas. Au fur et à mesure que les nouvelles pousses se développent, attachez les tiges à des fils horizontaux. À la fin de l’hiver, coupez les tiges mortes pour garder l’arbre ouvert. L’objectif est de créer de l’espace et de la lumière pour une formation abondante des fruits.

Pour gérer les figuiers en pot, coupez les tiges mortes et les branches faibles à la fin de l’hiver avant le début de la croissance. Vous devez également tailler les pointes des pousses des nouvelles pousses en été, en laissant quatre à cinq feuilles.

Ne prenez pas de risques en matière de taille. Une coupe négligente peut faire reculer votre plante de plusieurs mois ou même l’arrêter définitivement !

A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.